Actu
Intervention du ministre haïtien de la défense nationale le Dr Enold Joseph, à Washington, devant la Junte Interaméricaine de défense. 21 au 26 Janvier 2019

En présence des membres du collège Interaméricain de Défense, des représentants des pays membres et observateurs, le ministre de la Défense nationale, le docteur Enold Joseph a présenté, ce mardi 29 janvier, à Washington, la situation d’Haïti en matière de défense, dans le cadre d’une réunion spéciale convoquée par la junte interaméricaine de Défense. Dans son allocution, le ministre haïtien de la Défense a mis l’accent sur les efforts entrepris par les autorités du pays en vue de définir une stratégie de sécurité et de défense pour soutenir les efforts visant le développement d’Haïti. C’était aussi l’occasion pour le patron de la défense de remercier tous les pays représentés à la Junte Interaméricaine pour leur accompagnement dans la reconstruction et le développement du pays.

Le Livre Blanc sur la sécurité et la défense nationale pour le développement économique et social durable d’Haïti lui a servi de fil conducteur tout au long de son intervention. Ce livre témoigne de l’appui de la junte au gouvernement haïtien. Ainsi, le ministre Joseph n’a pas cessé de mettre en exergue la contribution de cette instance interaméricaine dans l’élaboration de ce document très important non seulement pour la cohésion sociale dans le contexte haïtien, mais également pour le développement socio-économique du pays dans une perspective durable.

Dans le Livre blanc, il y a des recommandations qui méritent d’être prises en compte. Les actions du gouvernement actuel s’inscrivent dans cette dynamique, surtout dans un contexte où Haïti fait face de plus en plus aux enjeux de réchauffement climatique, de catastrophes naturelles, particulièrement les cas de tremblement de terre de 2010 et du récent ouragan Matthew en 2016. C’est en ce sens que le ministre a évoqué l’initiative de création du corps de génie militaire, suivant les recommandations du Livre Blanc, tout en mettant l’accent sur la nécessité d’une coopération intelligente des États-Membres pour la création de l’Unité de protection des frontières.

En matière de défense, le pays connait de plus en plus des changements mélioratifs, notamment grâce au support technique inestimable de la Junte de Défense au profit du gouvernement haïtien. Entre 2014 et 2015, le ministre a rappelé, lors de son allocution, qu’«Haïti a pu définir une stratégie de sécurité et de défense pour soutenir les efforts visant le développement du pays».

Dans le Livre blanc, il y a des recommandations qui méritent d’être prises en compte. Les actions du gouvernement actuel s’inscrivent dans cette dynamique, surtout dans un contexte où Haïti fait face de plus en plus aux enjeux de réchauffement climatique, de catastrophes naturelles, particulièrement les cas de tremblement de terre de 2010 et du récent ouragan Matthew en 2016. C’est en ce sens que le ministre a évoqué l’initiative de création du corps de génie militaire, suivant les recommandations du Livre Blanc, tout en mettant l’accent sur la nécessité d’une coopération intelligente des États-Membres pour la création de l’Unité de protection des frontières.

Ceci étant dit, le gouvernement actuel fait de l’application des recommandations du Livre blanc une priorité. D’où cette nouvelle force de défense qui se veut une armée moderne, dont la mission est clairement séparée de celle de la police nationale, ayant pour attributions essentielles de porter main forte à la population en cas de sinistres, de protéger les frontières du pays et de s’investir dans des tâches de développement tel que l’appui à la construction d’infrastructures de communication afin de relier les différentes communautés du pays. Ce qui est fondamental pour l’émancipation de la société haïtienne dans toute son intégralité. « Les défis sont de taille, mais avec la volonté du gouvernement et la collaboration des partenaires de la communauté internationale, le pays parviendra à les relever », a-t-il déclaré tout en misant sur l’appui du Collège Interaméricain de Défense, pour doter Haïti de cadres bien imbus des questions de défense et de sécurité suite à la formation exceptionnelle reçue au Collège.
Actuellement une cinquante (50) de soldats formés en Équateur dans la technologie de génie militaire, se trouvent en formation, en tant que boursiers, à l’École des sous-officiers aux États-Unis du Mexique. De plus, quinze (15) cadres, médecins, agronomes et ingénieurs suivent une formation militaire individuelle de base au Mexique. Parallèlement, deux cent cinquante (250) recrues sont actuellement en formation à la base militaire Anacaona en Haïti, sous la supervision de soixante instructeurs dont trente militaires coopérants mexicains a précisé le numéro un de la défense à l’occasion de cette présentation dans la capitale américaine. Présentation au cours de laquelle, les partenaires pouvaient évaluer l’implémentation du livre blanc et de regarder avec les haïtiens le chemin qu’il reste encore à parcourir pour remettre définitivement l’institution militaire sur ses deux pieds.


Bureau de communication.

Contactez-nous! Ministère de la Défense
35, Angle rue de la Republique et Geffrard, Champs-de-Mars, Grand Qaurtier General
Port-au-Prince, Haïti - HT-6110
Email: infodefense@md.gouv.ht


Ministère de la Défense © Gourvenement Haïtien 2012